Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 14:10

Je suis heureux de vous présenter un article dépassionné sur la RDA. L’horloger qui l’a rédigé se contente de parler de sa spécialité, c’est déjà une bonne chose.

Joseph, voit même dans ce texte un éloge implicite à une certaine RDA.

Bonne lecture.

Joyeux Noël et bonne année 2016 !

 

Glashütte Original Exposition historique

 

— Pour célébrer les 25 ans de la réunification de l’Allemagne, le Musée allemand de la Montre rend hommage aux prouesses des anciens concepteurs, horlogers, outilleurs et mécaniciens de précision de Glashütte à travers une exposition remarquable : « Glashütte à l’époque de la RDA ».

 

En 2006, Glashütte Original, en partenariat avec la ville de Glashütte, a créé la fondation « Musée allemand de la montre – Nicolas G. Hayek » qui se charge non seulement de l’exposition permanente du musée, mais également des expositions temporaires périodiques dédiées à différents domaines en lien avec le temps et l’histoire.

Après la Deuxième guerre mondiale, de 1951 à 1990, toutes les maisons horlogères de Glashütte étaient réunies au sein de « VEB Glashütter Uhrenbetriebe » (Compagnie populaire des maisons horlogères de Glashütte, VEB GUB ou GUB pour faire court). A ce titre, la société produisait une large gamme de produits, y compris des montres bracelets, des chronomètres de marine, des machines spécialisées, des horloges murales et différentes sortes de minuteurs. Jusqu’à la réunification de l’Allemagne en 1990, la GUB était l’employeur le plus important dans la région de Glashütte. Glashütte Original a été fondé au moment de la privatisation de la GUB en 1994. En 2000, la marque a rejoint le Swatch Group.

C’est une exposition très variée qui présente les produits, le matériel publicitaire (y compris des films originaux), le développement, les ébauches, les outils, les machines spécialisées, la documentation pédagogique et un trésor de photographies historiques.

Pour en savoir plus sur cette exposition, WorldTempus a conversé avec M. Reinhard Reichel, directeur du Musée allemand de la Montre de Glashütte.

Comment avez-vous choisi les objets présentés dans cette exposition ?
Nous avons eu la chance de pouvoir chercher des informations dans les vastes archives de Glashütte Original (l’ex-GUB). La société a conservé des pièces importantes et également des échantillons de référence de tous les départements (comme le département d’éducation, les machines spécialisées et la fabrication d’outils, les foires commerciales, la production de montres et d’appareils, la vie sociale et culturelle à Glashütte).

 

Pourquoi la GUB était-elle si particulière ?

La GUB a contribué à préserver la longue tradition de Glashütte dans l’horlogerie et la mécanique de précision après la Deuxième guerre mondiale et la division de l’Allemagne. Après la réunification en 1990, toutes les nouvelles entreprises se sont tournées vers les anciens spécialistes de la GUB. Sans la GUB, il n’y aurait pas de production de montres à Glashütte aujourd’hui.

Qu’est-ce qui distinguait les montres fabriquées par la GUB à l’époque de la RDA ?

Toute l’industrie de l’Allemagne de l’Est, y compris la GUB, était sous-tendue par une philosophie de base : l’objectif est de créer des produits précis, durables et robustes pour le marché. Entre 1950 et 1990, les montres bracelets étaient des objets d’utilisation quotidienne, ils faisaient partie de la vie de tous les jours. Chacun avait une montre. La GUB parvenait à produire de grandes quantités de montres à la demande. De nombreuses personnes utilisent encore leurs montres GUB aujourd’hui.

Une Edition Spéciale de la Spezimatic - Task Force. © Glashütte Original

Que devraient retenir les gens de cette exposition ?

De nombreux visiteurs de cette exposition ont vécu en Allemagne de l’Est et en ont fait l’expérience. Ils peuvent s’identifier avec ce qu’ils voient. Cela peut être très bouleversant, de nombreux souvenirs remontent à la surface. Certains disent « oui, c’était comme ça. »

Mais il y a aussi beaucoup de visiteurs qui viennent d’Allemagne de l’Ouest et de l’étranger. La plupart ne connaissent rien de la RDA, ne savent pas comment les gens vivaient, travaillaient, consommaient. L’exposition fournit un aperçu de ce qui est arrivé à Glashütte après 1945, comment la société GUB fonctionnait et pourquoi la production de montres a pu continuer à se développer à Glashütte après la réunification en 1990.

Quelles ont été les réactions à cette exposition jusqu’ici ?

A la fin de leur visite, les gens sont invités à écrire des commentaires dans notre livre d’or. Les remarques ont toujours été très positives. L’interaction avec le personnel du musée et avec les guides est un moyen d’apprentissage réciproque. Les anciens employés de la GUB qui sont venus au musée sont heureux de nous raconter leurs histoires et leurs souvenirs personnels. Au vu de ces merveilleuses réactions, nous avons décidé de prolonger l’exposition jusqu’au 10 janvier 2016.

Quelle importance revêtait la GUB pour la région du temps de la RDA ?

La GUB était sans aucun doute le plus gros et le plus important employeur de Glashütte et de sa région. L’entreprise employait plus de 2'500 personnes dans la production de montres ou la fabrication d’appareils. La GUB était socialement impliquée dans la communauté et offrait de nombreux avantages à ses collaborateurs, y compris la formation générale, la garde d’enfants, les services médicaux, l’aide au logement, ainsi que des manifestations culturelles et sportives.

Quel héritage la GUB de ces années-là a-t-elle laissé et est-il encore perceptible dans Glashütte Original aujourd’hui ?

Le savoir-faire et les compétences de Glashütte Original sont sans conteste un héritage direct de la GUB. Après 1945, avec un accès limité à la technologie de l’ouest, les horlogers de la GUB devaient être très créatifs et trouver des solutions mécaniques avec les ressources dont ils disposaient. Cette expertise s’est perpétuée, elle est présente aujourd’hui dans tous les départements de la manufacture Glashütte Original.

L’exposition est ouverte au public au Musée allemand de la Montre de Glashütte jusqu’au 16 janvier 2016.

 

Date : 17 décembre 2015.

Auteur : Keith W. Strandberg, journaliste, horloger.

Précision : j’ai changé la première illustration.

Par souci de crédibilité, je vous indique l’adresse à laquelle ce site d’expert se présente :

http://fr.worldtempus.com/a-propos#about-contributors

Source de l’article : http://fr.worldtempus.com/article/culture/glashutte-original-exposition-historique-2452421

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph
commenter cet article

commentaires

grossmann 13/02/2016 22:11

témoiniage rudi pahnke (résponsable secteur "jeunesse de la fédération évangélique de RDA) sur la monté des néo-nazi :" les modèles qu'on leur présente n'en sont souvent pas, parce qu'ils n'ont pas été choisis par eux. Il y a chez les jeunes, étant donné la façon dont se produit l'endoctrinement, un dégoût de l'idéologie qui peut les faire (ou dans certains groupement les a déjà fait) virer depuis longtemps dans le sens contraire. on a présenté aux jeune le fascisme et les fascistes surtout comme les ennemis criminels (les méchants) des bon antifascistes communistes. lorsque les jeunes veulent s'en prendre à la réalité sociale de la RDA (les bon antifascistes communistes sont, bien sûr, responsable de tout) la tentation est grande, pour plus d'un, de s'identifier aux méchants. cela produit alors sont effet et atteint le but recherché. (...) le phénomène néo-nazi résulte du désir d'une affirmation de soi élémentaire. En niant une société et une réalité qui leur paraissent dignes d'être niées, les jeunes néo-nazi de RDA bâtissent leur identité"

Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens