Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 15:55

La France souhaite créer un Institut Français à Berlin, à l’instar de ceux qui existent depuis longtemps à Varsovie et à Budapest. Mais si les autorités est-allemandes sont évidemment favorables aux échanges culturels, elles ne veulent pas offrir aux Occidentaux des moyens pour leur propagande.

A la suite de la visite de Jean François-Poncet, Erich Honecker donne son accord à l’ouverture d’un centre culturel français à Berlin-Est et à celui d’un centre culturel est-allemand à Paris. Un protocole prévoyant l’intensification des échanges d’enseignants et de chercheurs entre les deux pays est signé le 28 février 1980 dans le cadre d’une commission mixte franco-est-allemande pour la coopération scientifique et technique. Deux autres accords sont signés en 1984, ils concernent l’un la coopération sportive, l’autre les relations entre le CNRS et l’Académie des Sciences de RDA.

Les effets de ces accords sont rapides. Des échanges d’enseignants ont lieu et des stages pédagogiques pour l’enseignement de la langue du partenaire se déroulent à Erfurt, Weimar, Grenoble, Dijon et Paris. Le lycée Herder de Berlin-Est a des contacts étroits avec le lycée Albert Schweitzer de Mulhouse. Dans l’enseignement supérieur, la coopération se traduit par des échanges de lecteurs entre Paris et Berlin, Lyon et Leipzig, et par des colloques comme celui de Halle sur Diderot en 1984. De nombreux accords inter-universitaires sont signés, mais les échanges d’étudiants dans le sens RDA-France restent très limités.

Les Centres culturels symbolisent cette volonté de coopération. C’est Claude Cheysson, ministre des Affaires étrangères, qui vient en personne inaugurer le Centre culturel français de Berlin le 26 janvier 1984. Son collègue est-allemand, Oskar Fischer, est reçu lors de l’inauguration du Centre culturel est-allemand par le président Mitterrand. Ces deux centres richement dotés permettent de connaître l’autre de façon plus authentique.

Les échanges artistiques poursuivent le même but. Les deux pays échangent, en 1984 et 1985, des expositions de photographie. La France accueille, en janvier 1984, l’Orchestre symphonique de Berlin-Est et l’Orchestre philharmonique de Radio-France se rend en RDA en octobre 1984. Mais on se heurte à des obstacles sérieux: il est difficile pour un citoyen de RDA de se rendre en France et les médias français ne donnent pas une image positive de cette autre Allemagne, dont on ne connaît que le côté répressif.

Après la disparition de la RDA, l’Institut français de Berlin-Ouest et le centre culturel français à Berlin-Ouest ne font plus qu’un dans l’actuelle Maison de France rue Kurfürstendamm qui abrite aussi le cinéma Paris.

 

D’après http://www.deuframat.de/parser/parser.php?file=/deuframat/francais/3/3_2/metzger/kap_6.htm

http://www.lagazettedeberlin.de/www.lagazettedeberlin.de/typo3/typo3/index.php?id=6325&L=0&type=1

Photo : http://www.wissen.wortschlag.net/dokuwiki/doku.php?id=recherche-wiki:politik-geschichte:ccf-start

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens