Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 12:47

null 

Il m’est impossible d’ignorer la sortie d’Un Français à Weimar de Paul LAVEAU (éd. Le Temps des Cerises, 2011).

Tout d’abord, je salue la constance du professeur. De La RDA au quotidien (Editions sociales, 1985) à son dernier ouvrage, il fait montre de la même subtilité dans son approche, plutôt empreinte de mansuétude, de l’Etat disparu. Je vous laisse juger sur pièces.

« [Les lecteurs de ce livre] seront plus à même, s’ils y sont confrontés, d’apprécier autant l’humour que l’arrière-plan de plaisanteries comme celle-ci, dont ne se prive pas les habitants de la RDA, et qui traduisent d’une certaine façon leurs préoccupations réelles : "qu’est-ce que le socialisme ? — C’est quand tout le monde (en) a assez !" » (Extrait de l’introduction de La RDA au quotidien, 1985).

« L’ouvrage Von Leipzig nach Deutschland, publié en 1991, qui analyse pas à pas l’évolution d’octobre 1989 à octobre 1990, résume les étapes de cette année particulière en quatre mots : "Aufbruch — Hoffnung — Rausch — Verbitterung" (Nouvel élan — espoir — ivresse — amertume). Cette courbe a été parcourue par bon nombre de personnes. Comment pouvait-on, un exemple parmi d’autres mauvaises surprises, imaginer à Weimar que le descendant des souverains locaux, le grand-duc Michael, allait en profiter pour réclamer la propriété de manuscrits et de tableaux ? Comment penser en défilant derrière la banderole déclarant "Wir sind das Volk" (C’est nous le peuple) que l’unification se ferait sans référendum ? » (Extrait de la conclusion d’Un Français à Weimar, 2011).

Ensuite, je suis redevable à l’auteur car je lui ai « emprunté » des informations pour rédiger nombre d’articles qui m’ont permis de construire ce site.

Enfin, cet ouvrage, écrit par un homme qui a vécu durant certaines périodes comme un citoyen de la RDA, était plus que nécessaire. Il constitue une véritable « mine » pour tous ceux qui n’acceptent pas et combattent le « lynchage historique » du premier Etat allemand socialiste.

Il est dommage qu’il n’ait pas été possible d’insérer des photos, des dessins, des cartes qui auraient facilité la lecture et la compréhension de l’ouvrage. Une petite chronologie et la liste des abréviations courantes auraient également été les bienvenues

A mon avis, l’auteur a tendance à surestimer le poids de la direction du pays. Celle-ci s’est parfois trompée et a parfois trompé autrui. Mais ces errements ne pesaient pas lourds. Les dirigeants est-allemands gouvernaient certes le pays mais n’avait aucune prise sur l’issue de la Guerre froide.

Néanmoins, ces quelques réserves sont vite oubliées tant cet ouvrage passionnant est riche d’enseignements.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens