Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 12:12

 

  • Même si l'importance de leur action est aujourd'hui discutée, les  Trümmerfrauen » (femme des décombres) ont, en l'absence des hommes, tués, prisonniers ou déplacés, entrepris les premiers déblaiements et les premières constructions.

 

 

  • Beaucoup de foyers étaient divisés. De nombreux refugiés erraient sur les routes. Berlin et ses environs n'étaient pas épargnés par ces déplacements massifs de population.

 

  • Au milieu de ce chaos, à Berlin, le 14 juillet 1945, les quatre partis constitués (CDU, LDPD, KPD, SPD) créent ce qui deviendra le Bloc antifasciste et s’entendent pour reconstruire le pays sur une base démocratique.

   

 

Lors des élections de l’automne 1946, les résultats à Berlin sont les suivants.

 

Ensemble de
Berlin

Secteur
soviétique

SPD

47,70%

42,70%

SED

19,40%

29,10%

CDU

21,70%

18,20%

LDPD

9,20%

7,60%

 

  • L'aube du socialisme...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph
commenter cet article

commentaires

thomas 13/06/2013 12:07

zorba : tu reproche communiste compromit alliance avec la sociale démocratie
hors c'est justement parce que les communiste n'ont pas voulut faire un front populaire avec les socialiste en 32-33 qu'Hitler est arrivé au pouvoir !

Joseph 13/06/2013 17:23



Il me semble avoir déjà répondu à ce type d’interpellation. Mais si le Cam. Zorba est dans les parages, il a tout à fait le droit de dire son
mot.



Jef 27/09/2010 17:28


Lors d’une de mes récentes visites à Berlin, je me suis arrêté devant un monument insolite à proximité du Reichstag. Il s’agit de plaques métalliques représentant les parlementaires exécutés par
les nazis (autour de 150). 50% sont communistes. Le KPD disposait de 81 élus au dernier Reichstag (sur 647), ils ont quasiment tous été éliminé, ainsi que d’innombrable militants. Je comprends dans
cette mesure que son influence ai directement baissée à la fin de la guerre…


Joseph 28/09/2010 11:24



Ce commentaire est judicieux et émouvant.



zorba 20/09/2010 14:20


En 1945, comme depuis toutes les révolutions bourgeoises en Europe, le ver social démocrate était dans le fruit et les communistes ont, comme souvent, pour ne pas dire toujours, manqué de vigilance
en faisant des compromis avec ces alliés de l'ordre impérialiste pro américain. Tout compromis est une défaite, Staline et l'armée rouge n'ont pas fait de compromis, ils ont libéré leur pays et
écrasé Berlin. Partiellement, et j'ajoute malheureusement.
Gloire aux soldats et chefs de l'armée rouge.


Joseph 20/09/2010 17:24



Il est toujours utile de rappeler le rôle irremplaçable de l'Armée rouge à cette époque et d'évoquer les sacrifices des soviétiques en
général et des communistes en particulier.



Brandy-Hans van PARIJS 20/09/2010 13:46


A propos de mon récit "uchronique", je l'ai déjà commencé en anglais. A voir sur http://users.skynet.be/NordPeace/summary.html

Comme dit Joseph, "Avis aux Amateurs" !


Joseph 20/09/2010 17:14



Mes connaissances en anglais ne me permettent pas de lire le texte auquel vous faites
référence.


Donc le fait de publier cette adresse n’implique pas mon accord –ou mon désaccord- avec ce qui est publié sur ce site.


Cordialement.



 



Brandy-Hans van PARIJS 20/09/2010 13:36


Dommage que sur de telles bases les choses se soient néanmoins soldées par un échec... A ce propos, soit dit en passant, je cherche collaboration pour écrire (voir aussi dessiner) un récit
"uchronique" qui aurait comme point de départ le fait que Shabowski aurait répondu : "le 15 décembre" pour la prise d'effet de la liberté de voyager. Le mur ne se serait donc pas écroulé à la date
du 9 novembre... à nous d'imaginer la suite : une bonne manière de faire un exercice de simulation sociologique sur base d'éléments connus.


Joseph 20/09/2010 13:41



Avis aux amateurs…



Jef 20/09/2010 13:29


Tu nous indiquais dans un article précédent, la fusion à l'est en avril 1946 du KPD et du SPD. Hors je vois qu'à l'automne 1946 la présence de candidats du SPD à dans la zone orientale de Berlin.
La fusion est elle celle d'une minorité des organisations SPD de ce secteur où de la majorité ?


Joseph 21/09/2010 09:51



Effectivement, c’est curieux.


J’ai peut-être un début de réponse que j’ai été cherché chez notre camarade Gilbert Badia. J’espère qu’il me regarde avec bienveillance du haut
de son petit nuage rouge malgré ma propension à tronquer ou déformer ses textes !


Le 31 mai 1946, le Conseil de contrôle interallié autorise l’existence conjointe du SPD et du SED sans tous les secteurs de Berlin. A cette
occasion le financement du SPD sera à la hauteur de son anticommunisme…


Cette configuration qui nous semble étrange n’a pas dû surprendre tant que ça les électeurs. En effet, la conférence des Soixante, commission
paritaire composée de représentants des deux principaux partis de gauche, créée fin 1945 à l’initiative du KPD, préconisait une campagne commune en zone soviétique et le maintien des listes
séparées car, à ce moment, les congrès nationaux des partis ne s’étaient pas prononcés sur l’unification.


Les résultats sont décevants, le SED réalisant un score inférieur à celui obtenu par le KPD en 1932.


Je n’ai pas, pour l’instant, plus de précision.



Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens