Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 17:17

Ces derniers temps, les journaux ont utilisé beaucoup d’encre pour analyser les contacts entre Günter Grass et le Mfs. Une majorité de personnes croient, souvent sincèrement, que les grandes maisons d’édition de la RDA n’éditent que des œuvres respectant le « réalisme socialiste » ou les écrits des auteurs marxistes ou sympathisants… Le nombre de préjugés, de malentendus et de critiques fondées ou non est impressionnant. Mais les faits correspondent peu à ces constructions de l’esprit. Ce petit pays de dix-sept millions d’habitants peut s’enorgueillir de donner à tous ses citoyens la possibilité de faire partie de l’élite culturelle. Le livre et la littérature illustrent parfaitement cette démarche.

zimmering-1-.jpgLe manque de ressources naturelles, les obligations de la RDA vis à vis des autres pays socialistes et notamment vis-à-vis de l’Union soviétique, les effets négatifs de son insertion dans le commerce international et certaines décisions malheureuses dans le domaine de l’économie ont des répercussions dans le monde de l’édition, la principale étant le contingentement du papier et, par voie de conséquence, le tirage souvent insuffisant des livres. Mais c’est pratiquement le seul frein matériel au succès jamais démenti du livre.

Les livres entrent dans la catégorie des produits ayant des prix fortement subventionnés. Le réseau des bibliothèques est particulièrement dense, il y a les bibliothèques des syndicats, les bibliothèques de l’Etat ouvertes à tous (près de 13 500*) et celles réservées aux chercheurs (33*). Les principaux fournisseurs des bibliothèques sont les maisons d’édition de la RDA (78**). Contrairement à une idée reçue, elles ne sont pas toutes étatisées, certaines appartiennent à des institutions religieuses, d’autres sont propriété privée.

Déjà, au milieu des années 1960, les éditeurs imprimaient 8 à 9 000 ouvrages à cent millions d’exemplaires ! Il faut inclure dans ce chiffre quinze millions d’exemplaires destinés à la jeunesse.BitriebBibliothek.jpg

Que publie-t-on ? Les classiques allemands (Goethe, Schiller, etc.), les auteurs plus récents (Berthold Brecht, Anna Seghers, Stephan Heim, Christa Wolf, Volker Braun, Heiner Müller, etc.) et aussi de nombreuses traductions. Les auteurs français tirent leur épingle du jeu, on retrouve sans surprise Aragon et Romain Rolland et les autres écrivains de la même famille de pensée ; la présence de Voltaire, de Balzac ou de Daudet ne surprend pas vraiment ; des écrivains comme Robert Merle ou Jean-Paul Sartre connaissent des hauts et des bas ; enfin le fait que l’on rencontre le Marquis de Sade, Louis-Ferdinand Céline ou Eugène Ionesco dans certaines anthologies prouve que rien n’est simple en RDA.

Si l’approche de la littérature souffre parfois d’étroitesse, elle permet, d’une part, de faire un sort à la « littérature de gare » et, d’autre part, d’empêcher les auteurs de se réfugier dans leur « tour d’ivoire ».

 

*chiffres de 1983.

**chiffre de 1979.

J’invite le lecteur à lire ou à relire les articles abordant des sujets en rapport avec celui de ce texte :

Une date, une image : 24 avril 1959, conférence de Bitterfeld

Une date, une image : 1966, 100e anniversaire de la naissance de Romain Rolland

Une date, une image : 1969, parution de La France, abrégé historique  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens