Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 15:05

ChoeurLeipzig.jpgChers lecteurs, Chers amis,


Je vous laisse quelques jours en compagnie de nos petits choristes de Leipzig qui, à défaut de faire la foire, réjouissent les anges dans une église entretenue par l’Etat des ouvriers et des paysans…

Ils profitent du patronage de Jean-Sébastien Bach qui finit sa carrière –et acheva son existence terrestre- dans cette ville, et celui du Cam. Walter Ulbricht qui y naquit !


Joseph

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph
commenter cet article

commentaires

Jef 21/12/2009 11:12


Pour bien comprendre, puisque l'état reconnaissait la liberté religieuse, comment cela se passait-il ? Il y avait il un système de séparation de l'église et de l'état du type 1905 ?
Dans ce cas la collectivité (laquelle ?)entretien le patrimoine et les pratiquants le fonctionnement et les salaires des prêtres.


zorba 19/12/2009 18:13


Désolé de ne pas avoir saisi l'humour dans ton message. L'oppression religieuse est tellement forte en Allemagne, comme aux Etats Unis d'ailleurs, qu'il vaut préciser la situation qu'avait le RDA
vis à vis des églises, catholiques et protestantes, le cas des juifs ayant été traité par le précédent régime.
J'ai souvent lu qu'en RDA le régime communiste s'était appuyé sur les églises protestantes, comme si ces dernières pouvaient jouer le jeu de la justice sociale, du progrès et de la paix. Bien sur
le régime communiste ne pouvait pas empêcher les gens de croire, ni même de pratiquer mais faire des pasteurs et des curés des partenaires comme cela semble avoir été le cas, c'etait quand même
donner aux religions un pouvoir qu'elles ne méritaient pas.
L'histoire montre que les religions, catholiques et protestantes pour sur, sont des piliers de l'exploitation capitaliste, elles soutiennent la propriété privée et l'exploitation en promettant une
vie meilleure pour les exploités après leur mort. La priorité d'un programme socialiste reste de débarrasser les consciences de l'idée de dieu, quelque qu'il soit, et de prôner l'athéisme, base de
toute réflexion scientifique tournée vers le progrès au service des hommes.
Quant au fait de savoir s'il fallait raser les cathédrales en RDA, à titre personnel je réponds oui. Les monuments socialistes, Palais du peuple à Berlin et les monuments aux morts soviétiques ont
bien été détruits par les régime de la RFA après l'annexion de la RDA. En rappelant que le stade olympique de Berlin a été rénové depuis 1991 pour ne pas oublier les glorieux sportifs allemands des
JO de 1936.
Une chanson dit : "du passé, faisons table rase..." ce ne fut pas le cas en RDA, alors que c'était tout à fait possible.


zorba 19/12/2009 17:09


La RDA finançait donc les curés. Il n'y avait pas de séparation des églises et de l'état dans cette république socialiste. Pas étonnant qu'avec des soutiens pareils, le régime finisse par
s'effondrer. Il n'avait plus besoin d'ennemis.
Ni dieu, ni maitre, à bas la calotte!


Joseph 19/12/2009 17:48



Avant tout, il n’échappera pas à mon fidèle lecteur que cet article était rédigé avec
humour. Du moins, c’est ce que je pensais quand je l’ai écrit !


Que notre lecteur se rassure (et que d’autres s’inquiètent), l’Etat socialiste
n’encourageait pas la religion, ni ne finançait directement les Eglises. Mais il était impensable de raser les cathédrales (elles n’étaient pas non plus très pratiques pour les réunions du
Parti), de ne pas permettre l’exercice des cultes (quoi qu’on en pense) ou de se priver du concours d’organisations confessionnelles du moment qu’elles situaient leur action dans le cadre du
socialisme.


Il est vrai que le point d’équilibre était très difficile à trouver et qu’il était
particulièrement instable.


Dans ce cas, il y avait la nécessité de respecter les opinions et les croyances, de
préserver l’héritage culturel et le patrimoine national. Mais il y avait aussi le risque de donner des moyens matériels et de cautionner de potentiels adversaires du régime socialiste.


Il me semble que les Eglises ont longtemps« joué le jeu » avec le régime. Au
moment du Tournant, elles ont surtout été utilisées par les ennemis du système, soutenus à la fois par les Occidentaux –RFA en tête- et la direction soviétique.


J’ai abordé cette problématique dans cet article :
http://uneallemagnesocialiste.over-blog.fr/article-une-date-une-image-28-juillet-1977-reouverture-de-la-cathedrale-de-berlin-37514891.html

Cordialement.

Joseph



Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens