Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 18:03

LogoGrenzeTruppenLa Deutsche Grenzpolizei (police allemande des frontières) créée le 1er Décembre 1946 précède la création des Grenztruppen. Cette Grenzpolizei est armée et organisée comme une force de police. Plus tard, le régime est-allemand décide d’en faire une force militaire.

En 1961, la Grenzpolizei est réorganisée et devient la DDR Grenztruppen (troupes frontalières de la RDA). Dans le cadre de cette réorganisation, les Grenztruppen der DDR sont placées sous l’autorité du ministère de la Défense nationale (MfNV) et ne dépendent plus du ministère de l'Intérieur. Durant toute une période cette armée des frontières fait partie de l'Armée nationale populaire (NVA). En 1973, elle est dissociée de cette dernière et dépend directement du MfNV.

Les troupes frontalières ont leurs propres uniformes de couleur verte. Les soldats portent un brassard sur le bras gauche où est écrit « Grenztruppen der DDR ». A partir de 1973, le service dans les DDR Grenztruppen est volontaire. Contrairement à la NVA, il n’y a pas de conscrits dans ses rangs.

 

Du fait de la concentration des forces sur les frontières avec l'Occident, il n’y a seulement environ que 600 soldats des Grenztruppen affectés à la garde des frontières de la RDA avec la Tchécoslovaquie et la Pologne.

 

Le 1er Juillet 1990, le régime de contrôle des frontières le loChienGardeFrontiere.jpgng des frontières avec la RFA et Berlin-Ouest prend fin. En Septembre 1990, peu avant la réunification de l'Allemagne, les Grenztruppen der DDR sont dissoutes. Leurs fonctions de patrouille des frontières le long des frontières Est de l'Allemagne unie sont assurées par la Bundesgrenzschutz (police fédérale des frontières) qui deviendra plus tard Bundespolizei (police fédérale).


 

Lors de la sortie de son livre Notes de prison (Honecker avait déjà commis un texte sous un titre analogue) Egon Krenz déclare, entre autres : « « la défaite de ma vie » c’est que l’on n'ait pas pu empêcher les morts en RDA, à la frontière de deux systèmes sociaux et de deux blocs militaires »

Le 24 octobre 2009, Egon Krenz participait à une réunion organisée par le KrenzOctobre2009Gesellschaft zur Rechtlichen und Humanitären Unterstützung (GRH) à Petershagen en présence de plus de 300 anciens fonctionnaires de la RDA. A cette occasion, il a prononcé l’éloge suivant : «Les gardes-frontières ont fait en sorte que ce soit le vin mousseux qui coulait et pas le sang [lors de l'ouverture du Mur] » il a obtenu un tonnerre d'applaudissements. Il a ensuite signé son ouvrage paru chez Ost Verlag, Notes de prison.

 

 



D'après une encyclopédie « libre » en ligne (après vérification d'un de mes contacts est-allemands).

Sources images :

http://www.gar-40.de/00014.html

http://www.welt.de/politik/article1098352/Zoegern_Sie_nicht_mit_der_Schusswaffe.html

http://www.bz-berlin.de/aktuell/mauerfall/krenz-und-co-verherrlichen-ddr-article622737.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph - dans armée et police
commenter cet article

commentaires

Robert 06/07/2011 00:10


Il faudrait aussi rendre hommage à la NVA (Armée du Peuple) qui formait et enseignait les soldats Est-Allemands. Pour ma part je ne peux oublier la relève de la garde devant le monument aux
victimes du fascisme face à la statue de Frédéric Le Grand avec ses "Volksgrenadiers" de la NVA qui incarnait la vieille tradition Prussienne.la NVA formait d'excellents cadres, officiers et
sous-officiers, les officiers supérieurs venaient du "Nationalkomitie Freies Deutschland" beaucoup avaient acquis leurs expériences militaires au sein des brigades Internationales. C'est pourquoi
la NVA ne fut jamais une armée poussée vers l'agression mais plutôt vers la défense et surtout éduquée dans l'intérêt supérieur des valeurs défendues par la République Démocratique Allemande.


Joseph 06/07/2011 16:35



En effet, c’était une armée au service de la paix.



Jef 29/12/2009 17:44


Peter Schneider nous rappelle que les premières victimes de la chute du Mur furent les quelques 5000 chiens, parmi eux, de très nombreux bergers allemands qui gardaient la frontière et se
trouvèrent soudain sans maîtres. De sociétés protectrices des animaux, en fourrières, d'associations privées en charité publique, ils furent adoptés, et finirent par s'adapter, acceptant les
nouveaux produits alimentaires qu'ils devaient ingurgiter et même de nouveaux compagnons portant des pardessus sur le dos pour les protéger de la pluie ou du froid.

On découvrit d'abord leur immense incompétence. Ils ne mordaient pas, n'attaquaient pas, étaient incapables d'assurer la protection des maisons de leurs nouveaux maîtres. Ils avaient joué à faire
les épouvantails, chiens Potemkine ! Ils s'habituèrent quand même à tout. Mais, quand il leur arrivait de passer là où se dressait le mur auparavant, que plus personne ne pouvait retrouver, ils
devenaient soudain sourds à tout appel. Eux seuls pouvaient retrouver l'endroit précis du passage du Mur, comme guidés par une laisse invisible. Ils suivaient l'ancienne frontière, ses zigzags,
comme s'ils cherchaient quelque chose, comme si quelque chose manquait. Mais, nous dit Peter Schneider, "il se peut que cette histoire ne soit qu'une légende, comme le Mur lui-même."

Né en 1940 à Lübeck, Peter Schneider est l’un des écrivains allemands les plus reconnus. Il est resté attentif aux changements profonds de l’Allemagne, dont il traduit les séismes avec acuité. Il
est notamment l’auteur de : « le sauteur de mur » 1983, « Cahiers rouges » (2000), « la fête des malentendus » 2004.


Tchapaiev 13/12/2009 17:47


Bonjour,
et merci de toutes ces précisions sur les gardes-frontiéres.
J'ai effectué mon service militaire à Berlin en 1986-87,et j'ignorai encore certains détails à ce sujet.
Je croyais entre autre que cette unité était faite de personnes qui faisaient leur service militaire également.
Bien sur chaque personne morte est en trop,cela va de soit,mais depuis la "réunification"les problémes de drogue,de délinquance etc,ont gagnés l'ancienne RDA,des problémes qui n'existaient pas ou
minoritaires lorque la frontiére était sous controle.
D'ailleurs je n'ai jamais admis l'expression"mur de la honte" car le tracé de la frontiére était convenu par les quatres "alliés"et la RDA n'a fait que matérialiser les contours de son
territoire.
Je sais qu'il y a un article qui traite du sujet,et ce commentaire le concerne aussi.
SI j'avais eu l'occasion de vivre en RDA ,je me serai porté volontaire pour servir dans cette unité,j'aurai aimé patrouiller le long de la frontiére et assurer la tranquillité de la RDA.


Joseph 14/12/2009 12:02



Bonjour et merci pour tes commentaires.


 


Peut-être que des appelés de la NVA étaient placés aux côtés des Grenztruppen. Ce n’est qu’une hypothèse.


 


Dans le bilan des personnes tuées à la frontière, il faut également compter un bon nombre de gardes-frontière. Certains d’entre
eux ont été abattus par des partisans des « droits de l’Homme » voulant rejoindre le « monde libre »…


 


La lecture d’un livre comme Les guerres
scélérates, de William Blum (éd. Parangon), contenant le « florilège » des actions de la CIA -de l’Allemagne à l’Italie, de Panama au Chili, du Zaïre à l’Angola sans oublier l’Asie
ou l’Australie-, remet à sa place le prix payé par les personnes qui ont tenté de passer à l’Ouest. Ceci ne signifie pas que je me réjouis de ces drames. Je m’efforce seulement de les analyser
d’un point de vue historique et politique, de les remettre dans leur contexte et à leur échelle.



Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens