Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 12:01

Rostock est située pratiquement au centre de la côte baltique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

Avant-guerre, la population de Rostock passe de 90 000 en 1930 à 130 000 en 1938.

Suite aux bombardements britanniques et américains la ville est détruite à 40 % et transformée en champ de ruines.

Après 1945, l’industrie maritime n’est pas oubliée dans le programme de reconstruction. Ainsi, l’entreprise « Neptun Werft » devient le plus grand chantier naval de la RDA.

Pour tenir compte de la séparation entre les deux Allemagne le port international de Rostock « ouvre ses portes » en 1960.

Les autorités socialistes favorisent le développement de l’activité de la cité portuaire.

 

Après le Tournant, des dizaines de milliers d’emplois sont supprimés, la ville entame son déclin.

En 1993, la société privée ouest-allemande Vulkan après avoir promis de moderniser Rostock et deux autres ports n’investit pas et détourne plus de 2 milliards de francs.

Cet épisode confirme l’emprise des grandes firmes occidentales sur les territoires de l’Est.

Les citoyens est-allemands qui avaient défilé en 1989-1990 voulaient-ils cela ?

 

 

Repost 0
Published by Joseph - dans économie
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 11:20

La foire de Leipzig (qui, en fait, se divise en plusieurs foires) date du Moyen-âge.


Dès octobre1945, elle est autorisée par l'administration militaire soviétique en Allemagne (SMAD).

 
Durant de nombreuses années, il y a une foire en mars et une en septembre.


Les Allemands de l'Est utilisent non sans succès, cet évènement commercial pour devenir un partenaire reconnu au niveau international.
LeipzigerMesse.jpgDes chefs d'entreprise français, moins frileux que leur gouvernement, répondent à l'appel et se rendent à la foire dès 1950, 50 firmes françaises seront représentées en 1955. Dès cette époque les produits exposés sont de grande qualité notamment ceux qui proviennent des secteurs chimique, mécanique et optique.

Elle acquiert ainsi une importance mondiale et devient un lieu d'échange unique entre l'Est et l'Ouest.


Elle sert aussi de « vitrine » pour l'économie est-allemande.


Pour la foire d'automne de 1977 on peut relever les chiffres suivants : 6 400 exposants de 48 pays et de Berlin-Ouest ; des acheteurs et des spécialistes de 100 pays.

Repost 0
Published by Joseph - dans économie
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 12:18


Nu parmi les loups.



Avant tout, il faut savoir qu’en RDA, le cinéma a moins d’importance que la littérature, le théâtre ou la musique.

La compagnie de cinéma DEFA (Deutsche Film-AG) a été créée le 17 mai 1946. Le premier film à caractère antifasciste, Les assassins sont parmi nous, pose dès cette année la question de la culpabilité des Allemands.

Jusqu’au milieu des années 1950, la plupart des films ont un caractère historique [Le Conseil des Dieux (1950), Les Invincibles (1953)].

Après, les œuvres sont plus en prise avec l’actualité. Cette plongée du 7e art est-allemand dans la vie quotidienne montre l’image d’une société capable de porter un regard sur elle-même [Châteaux et chaumières (1957), Trace dans la nuit (1957)]. Mais ce genre d’exercice tombe parfois sous le coup de la censure [Quête de lumière].

Dans la première moitié des années 1970 une grande licence est accordée aux artistes. Erich HONECKER n’hésite pas à déclarer : « Pour peu qu’on prenne pour point de départ la solide position du socialisme, il ne semble pas qu’il puisse exister de tabous dans les domaines de l’art et de la littérature » [La légende de Paul et Paula (1973)].

Cette heureuse période s’achève avec l’« affaire Biermann » : un chansonnier est déchu de sa citoyenneté pour des propos acides sur le système et ses représentants.

Bien que le SED assouplisse assez rapidement son attitude vis-à-vis du monde de la culture le mal est fait. Des acteurs partent à l’Ouest, la production de la DEFA s’étiole.

Et surtout cette rigidité est un des signaux avant-coureurs de cette forme d’« entêtement politique » qui fragilisera le régime…

La production de la DEFA représente en tout 700 longs-métrages, 750 films d’animation ainsi que 2 250 documentaires et courts-métrages.





                             La légende de Paul et  Paula.

Repost 0
Published by Joseph - dans culture
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 12:26

Ce travail législatif, précédé comme très souvent en RDA de vastes consultations populaires, est la traduction de la volonté du régime socialiste de favoriser l’émancipation de la femme. Bien entendu, la loi n’a pas le pouvoir de changer immédiatement les mentalités, y compris de ceux qui l’élabore ou qui la font appliquer…


Cependant, la législation adoptée par la Chambre du peuple et « mise en musique » par les autorités de la RDA, garantit à la femme des droits égaux à ceux de l’homme dans la vie familiale. La santé de la mère et de l’enfant est protégée par un système de protection maternelle et infantile et d’autres mesures sociales.


De nombreux services rendent la vie de la femme travailleuse moins difficile : crèches, écoles ouvertes toute la journée, aide au travail ménager, etc.

A la fin des années 1960, 140 000 femmes participent bénévolement au travail des commissions chargées, entre autres, de veiller à la promotion de la femme dans l’entreprise.

 



Ci-contre: Petra Biermann, conductrice de travaux, membre de la FDJ, député à la Chambre du peuple durant la 7e législature (1976-1981).

Repost 0
Published by Joseph - dans politique
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 12:09


Cathédrale de Magdebourg restaurée par le « pouvoir
 des ouvriers et des paysans » (source : DDR,Deutsche
Demockatische Republik
, VEB F.A. Brockaus verlag,
 Leipzig,1969).

Ce geste de l’Etat est une des conséquences de la période de détente avec les Eglises qui s’amorce dans les années 1960. Les Eglises est-allemandes prennent leur autonomie vis-à-vis de la RFA.

En 1971, le synode d’Eisenach déclare « Nous ne voulons pas d’Eglise contre le socialisme ou à côté du socialisme ; nous voulons une Eglise dans le socialisme ».

Les dirigeants de la RDA prennent ce type de déclaration pour argent comptant, Honecker souligne en mars 1978 le « rôle positif de l’Eglise dans le socialisme ».

Cette plus grande liberté donnée aux Eglises semble découler du droit, garanti par la Constitution de la RDA, de confesser une foi religieuse et de pratiquer le culte de son choix.

Pour les parties en présence, ce nouveau type de rapports apparaît comme un moyen de renforcer leurs positions, permet une légitimation réciproque.

Plus tard, on s’apercevra que, si ce rééquilibrage était nécessaire, les moyens d’y parvenir, en plus d’être évolutifs, n’étaient pas exempts de risques pour le régime socialiste…

 
 




Timbre édité en 1983 à l’occasion du
 500e anniversaire de la naissance de Martin Luther.





Repost 0
Published by Joseph - dans politique
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 13:22

Erich Honecker se rend en visite à Paris du 7 au 9 janvier 1988. Il rencontre les autorités, est reçu par François Mitterrand et se rend au Père-Lachaise pour s’y incliner devant les monuments élevés en hommage aux victimes françaises des camps de concentration nazis.

 

Cimetière du Père-Lachaise.

Cette visite est le point d’orgue de la coopération entre la France et la RDA.

 

A partir de 1973, on assiste au développement des relations entre la France et la RDA. Après un échange d’ambassadeurs en 1974, le ministre français des Affaires étrangères, J.-F. Poncet, se rend en RDA. Les échanges se multiplient avec la création d’un Institut culturel français à Berlin-Est et l’ouverture d’un Institut culturel de la RDA à Paris. Les échanges économiques se développent également rapidement puisque la France constitue en 1986 le deuxième partenaire occidental de la RDA.

 

L’image de la France est excellente en RDA.

 

Repost 0
Published by Joseph - dans armée et police
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 15:34


Source : Deutsches Historisches Museum.

 Du 28 juillet au 5 août 1973, s’est  éroulé à Berlin le Xe Festival mondial de la Jeunesse et des Etudiants. Le slogan était « Pour la solidarité anti-impérialiste, la paix et l’amitié ».

 

Il y avait 25 600 participants venant de 140 pays.

 

« (…) Le choix des invités d‘honneur du festival -Angela Davis, (…), le président du comité exécutif de l‘OLP Yasser Arafat et la première femme cosmonaute, la Soviétique Valentina Tereškova- illustra les grandes lignes de la politique diplomatique du festival : la solidarité ne s‘adressait pas seulement aux peuples en lutte dans le tiers-monde mais aussi au peuple frère de l‘URSS. (…)

L’engagement de la FDJ auprès des « jeunes Etats nationaux » était une mission fermement rappelée dans le discours officiel. En 1972, des brigades de l’amitié se rendirent par exemple en Algérie, en Guinée et au Mali. Les jeunes Est-allemands y exportaient leur formation, notamment dans les domaines agricole ou industriel. (…)]. Berlin-Est (…) accueillit (…) avec ferveur Angela Davis ou les Palestiniens de la délégation menée par Yasser Arafat. (…) »

Extraits d’un texte de la Fondation Renouvin.

Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 12:25

Le 23 octobre 1989, plus de 40 000 habitants de Schwerin manifestaient en faveur d’échanges constructifs sans tabous sur toutes les questions sociales. Ce grand meeting était convoqué place Alten Garten, lieu de rassemblement traditionnel de Schwerin. Les manifestants soulignaient la nécessité de continuer le dialogue sur tous les problèmes pour rendre le socialisme en RDA plus attrayant.

(D’après l’agence officielle ADN)


Sur les banderoles on peut lire « Socialisme oui –
 Capitalisme non ! » (source : Bundesarchiv).

Repost 0
Published by Joseph - dans politique
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 17:39

Du 12 au 18 octobre 1970, les manœuvres « Waffenbrüderschaft » (Frères d'armes) des forces armées des Etats du Pacte de Varsovie se déroulent sur le territoire de la RDA en présence du ministre de la Défense nationale, le général Heinz Hoffmann. 73 500 soldats y participent dont 41 000 de la NVA*.

* NVA, Nationale Volksarmee, Armée nationale populaire.

Voir également : http://uneallemagnesocialiste.over-blog.fr/article-33921603.html

Carte postale.

Repost 0
Published by Joseph - dans armée et police
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 18:57

La République fédérale allemande porte de 12 à 18 mois la durée du service militaire obligatoire qui avait été instituée dès 1956. L’OTAN renforce son dispositif en Europe. Les actions hostiles à la RDA persistent.

 

Les autorités et les organisations de masse est-allemandes doivent agir.

 

Pour populariser l’idée de défense nationale, la FDJ lance, le 17 avril 1960, une campagne sur le thème « La patrie t’appelle, protège la République socialiste ». Près de 300 000 jeunes se portent volontaires pour effectuer leur service dans les forces armées. Pour favoriser cet engagement, des avantages -comme l’octroi d’une formation professionnelle-, leur sont accordés.

 

La Chambre du peuple adopte en septembre 1961 la loi sur la défense et, le 24 janvier 1962, la loi sur le service militaire obligatoire.


Le soldat prête serment au drapeau et jure de dé-
fendre le socialisme aux côtés de l’Union soviétique
et des autres armes socialistes.

Repost 0
Published by Joseph - dans armée et police
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens