Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 12:12


« Ecole et production » (source : Bundesarchiv)


Le 2 décembre 1959 : la VIIIe séance de la Chambre du peuple adoptait la loi du développement socialiste de l'instruction publique, celle-ci prévoyait l'introduction de l’école secondaire polytechnique de formation générale (Polytechnische Oberschule - POS) dont la durée de la scolarité était de dix ans. A partir de 1964, celle-ci devait avoir définitivement remplacé l’école fondamentale de huit ans instituée dans l’immédiat après-guerre.

Repost 0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 12:39

Environ 300 "ouvriers écrivant" et quelques 150 écrivains de la RDA participaient à la conférence sur la politique culturelle qui eu lieu le 24 avril 1959 dans le palais de la culture de la ville industrielle de Bitterfeld.

Cette conférence était une illustration de la vitalité de la culture socialiste faite pour le peuple et par le peuple. Sandrine KOTT donne les précisions suivantes : « [Cette conférence] entend fixer un cadre aux rapports entre les artistes professionnels et les ouvriers. [La « voie de Bitterfeld », définie] par le chef du parti, Walter Ulbricht, fait de l’artiste un auxiliaire favorisant l’accouchement d’une culture ouvrière authentique. Pour ce faire, les artistes doivent nouer des contrats de parrainage avec les entreprises et les brigades de production et aller au-devant du monde du travail afin d’éveiller l’intérêt des ouvriers pour l’art. Ils doivent encadrer et susciter le développement de cercles d’amateurs d’où pourra émerger une véritable culture ouvrière. En retour, ce contact avec le monde du travail doit permettre à l’artiste de nourrir ses propres créations. »

 

Source de la citation : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/xxs_0294-1759_1999_num_63_1_3856# (Sandrine Kott, Vingtième siècle, revue d’histoire, année 1999, volume 63, numéro 1. Reproduction autorisée par le Ministère de la Jeunesse et de l’Education nationale.)

Source de la photo : http://golm.rz.uni-potsdam.de/germanistik/Reimann/Hoyerswerda/Pumpe/reimann_pumpe.htm

Repost 0
Published by Joseph - dans culture
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 12:37

Le régime parie sur la jeunesse pour reconstruire le pays. Ainsi la FDJ, s’appuyant sur les assemblées générales des « Jeunes techniciens » des écoles, a le soutien des autorités pour organiser du 16 au 26 octobre 1958 à Leipzig la première Exposition des Maîtres de demain (Messe der Meister von Morgen).

Ainsi, dans chaque établissement scolaire, on prépare et présente des projets qui reposent sur une initiative et des recherches personnelles. Les meilleurs sont présentés au cours de cette grande exposition nationale.
En encourageant ce type d’initiative le régime espère favoriser l’émergence d’une communauté socialiste du travail.


Affiche de l'exposition (source : portail europeana).



Repost 0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 17:07

Suivant de peu la Pologne, l’Union soviétique renonce à demander à partir du 1er janvier 1954 les réparations de guerre.

L’« étrange » mansuétude des Occidentaux (et surtout des Anglo-saxons) puis l’aide économique accordée à la RFA ainsi que les leçons tirées des évènements de juin 1953 expliquent en grande partie cette mesure..

Le graphique et les deux photos ci-dessous montrent qu’il est très difficile d’effectuer une comparaison valide entre les deux Allemagnes.

On rappellera que ces réparations visaient à réparer les pertes humaines et les destructions subies par l'URSS pendant la Seconde Guerre mondiale.

En outre, le principe de ces compensations avait été adopté par les Alliés lors de la Conférence des Crimée puis les réparations furent confirmées par les accords de Postdam.
Le
communiqué à la presse du 2 août 1945 donnait les précisions suivantes : « (…) 1. Les demandes de l'Union des républiques socialistes soviétiques, au titre des réparations, seront satisfaites au moyen de prélèvements effectués dans la zone allemande occupée par l'Union des républiques socialistes soviétiques et sur les avoirs allemands à l'étranger qui peuvent faire l'objet de ces prélèvements. (…) »

 

Importance des réparations de guerre
 en Allemagne de l'Est et en Allemagne de l'Ouest
(en pourcentage de la production)

Années 1946 1947 1948 1949 1950 1951 1952 1953
Allemagne
de l'Est
48,8% 38,4% 31,1% 19,9% 18,4% 16,4% 14,6% 12,9%
Allemagne
de l'Ouest
14,6% 12,8% 9,0% 6,0% 5,8% 7,1% 6,0% 3,8%

Source du graphique : Site de l'Institut Rosa Luxembourg d'après les travaux de l'historien Rainer Karlsch.


(Démontage des installations industrielles par la force d'occupation soviétique : des ouvriers déchargent des machines de l'usine d'aéromoteur souterraine de Daimler-Benz AG, la photo prise vers 1950.

Photo : picture alliance)




(Par train, les produits industriels démontés sont transportés en Union Soviétique (1950). Photo : picture alliance)

 

Source des photos : http://www.km.bayern.de/blz/eup/01_07/6.asp

 

Repost 0
Published by Joseph - dans économie
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 17:40

Du 25 au 29 mai 1950 avaient lieu à Berlin dans le secteur démocratique de Berlin des rencontres de la jeunesse d'Allemagne auxquelles participaient 500 000 jeunes combattants de paix et de nombreux invités étrangers.

Le 27 mai 1950 des délégations de la FDJ déposaient une couronne au mémorial soviétique de Treptow à Berlin.


Source de la photo : Bundesarchiv.

Repost 0
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 16:30

Le 5 novembre 1949 le conseil des ministres adoptait l’hymne national de la RDA.


Les paroles sont de Johanes R. Becker. C’est Hanns Eisler, un brillant musicien expulsé des Etats-Unis d’Amérique par le maccarthisme, qui a composé la musique.

 

 

 

 

Voici les paroles originales :

"Auferstanden aus Ruinen"

Auferstanden aus Ruinen
Und der Zukunft zugewandt,
Laß uns dir zum Guten dienen,
Deutschland, einig Vaterland.
Alte Not gilt es zu zwingen,
Und wir zwingen sie vereint,
Denn es muß uns doch gelingen,
Daß die Sonne schön wie nie
Über Deutschland scheint,
Über Deutschland scheint.

Glück und Frieden sei beschieden
Deutschland, unserm Vaterland.
Alle Welt sehnt sich nach Frieden,
Reicht den Völkern eure Hand.
Wenn wir brüderlich uns einen,
Schlagen wird des Volkes Feind!
Laßt das Licht des Friedens scheinen,
Daß nie eine Mutter mehr
Ihren Sohn beweint,
Ihren Sohn beweint.

Laßt uns Pflügen, laßt uns bauen,
Lernt und schafft wie nie zuvor,
Und der eignen Kraft vertrauend,
Steigt ein frei Geschlecht empor.
Deutsche Jugend, bestes Streben,
Unsres Volks in dir vereint,
Wirst Du Deutschland neues Leben,
Und die Sonne schön wie nie
Über Deutschland scheint,
Über Deutschland scheint.

Et le texte en français :



« Ressuscitée des ruines »


Ressuscitée des ruines
et tourné vers l’avenir,
nous nous dévouerons à toi pour le Bien,
Allemagne, patrie unie.
II s'agit de vaincre toute détresse
et nous la vaincrons ensemble,
car nous réussirons à faire
que le soleil luise plus beau que jamais
sur l'Allemagne.

Que le bonheur et la paix te soient donnés en partage,
à toi Allemagne, notre patrie.
Le monde entier aspire à la paix,
tendez votre main aux peuples.
Si nous nous unissons fraternellement,
nous vaincrons l'ennemi du peuple !
Que luise la lumière de la paix,
que jamais plus une mère
ne pleure son fils.

Labourons, construisons,
apprenons et travaillons comme jamais auparavant.
et, confiante en sa propre force,
voici que monte une génération d'hommes libres.
Jeunesse allemande, les meilleures aspirations
de notre peuple sont réunies en toi,
Deviens la vie nouvelle de l'Allemagne,
et le soleil luira plus beau que jamais
sur l'Allemagne
.

 

A écouter : http://ingeb.org/Lieder/aufersta.html

Source image : http://www.hanns-eisler.com/index/index.php?Seite=Symposium2009&Sprache=de

 

 

Repost 0
Published by Joseph - dans politique
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 12:31

Le Traité interallemand de 1972 permet l’admission de la RDA (et de la RFA) à l’Organisation des Nations-Unies lors de la 38e session de l’assemblée générale.

Déjà membre de l’UNESCO depuis le 22 novembre 1972, elle adhère à divers organismes internationaux : l’Union postale internationale, l’Organisation mondiale de la santé, l’UNICEF, etc.

Elle participe de plein droit à la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe et c’est Erich Honecker qui signe le 1er août 1975 l’acte final.

Trente-trois Etats européens, les Etats-Unis d’Amérique et le Canada s’accordent sur certains principes et des normes de relation entre les Etats participant.

Si certaines puissances occidentales utilisent cet accord en s’appuyant sur une conception « libérale » des droits de l’Homme (qui a toutefois sa pertinence) et en manipulant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes pour tenter de déstabiliser le camp socialiste, elles oublieront d’autres principes contenus dans l’accord final : l’inviolabilité et la reconnaissance des frontières issues de la Seconde Guerre mondiale ainsi que la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats.

La désintégration de l’Union soviétique, le démantèlement de la Yougoslavie, la séparation yougoslave et l’adhésion-annexion de la RDA ont des causes internes, mais elles révèleront également la duplicité de ces puissances…

Repost 0
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 12:23






Du 26 août au 3 septembre 1978 eut lieu le premier vol spatial d’un équipage URSS-RDA. Aux côtés de son ami le colonel Valéri Bykovski, le lieutenant-colonel Sigmund Jähn, premier cosmonaute de la RDA, a rempli honorablement sa mission dans le cadre du programme Intercosmos. Le premier Allemand dans l’espace était un citoyen de la RDA, fils d’ouvrier, un communiste.






Source : archives personnelles.

Repost 0
Published by Joseph - dans recherche
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 13:23


Légende de la photo : « Le ministre de la République fédérale pour les tâches particulières, Egon Bahr (à gauche) et le secrétaire d'Etat de la RDA Michael Kohl après la signature du "contrat sur les bases des relations entre la République fédérale d'Allemagne et la République démocratique allemande" dans la maison du conseil des ministres de la RDA à Berlin-Est. En signant ce traité les deux Etats allemands s'engagent à entretenir des relations de bon voisinage et à refuser la violence. En dépit du souhait de la direction de RDA, la République fédérale ne reconnaît pas cette dernière en droit international. » (Source : Bundesarchiv)

En dépit de ses contorsions diplomatiques l'Allemagne de l'Ouest ne pouvait plus nier l'existence de son "petit frère" oriental et se devait d'officialiser ses relations avec celui-ci...

Repost 0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 12:25



C'est la rentrée...
Vous allez retrouver son cortège de feuilles mortes, les élèves vont ouvrir leurs livres et leurs cahiers neufs, et les lecteurs fidèles ou occasionnels de ce bloc-notes vont pouvoir à nouveau partager cet autre regard sur l'Allemagne proposé par l'ami Joseph !






Repost 0
Published by Joseph
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens