Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

1/ Où est situé Berlin ?

Berlin se trouve au milieu de la République démocratique allemande, à exactement 180 kilomètres à l'est de sa frontière occidentale. Une localisation tout à fait normale pour la capitale d'un Etat. Mais une chose n'est pas normale du tout : c’est qu’une politique hostile, subversive et des actes perturbateurs contre le territoire d'Etat entourant Berlin aient continué pendant des années à partir de la partie occidentale de cette ville.


2/ Le mur est-il tombé du ciel ?

Non. Il est le résultat des événements qui se sont déroulés en Allemagne de l'Ouest et à Berlin-Ouest durant de nombreuses d'années : en 1948 une réforme monétaire séparée a été appliquée en Allemagne de l'Ouest et à Berlin-Ouest - ainsi les dirigeants de l’Ouest éclatèrent l'Allemagne et même Berlin-Ouest en deux zones monétaires.

La République fédérale allemande a été fondée en 1949. Bonn a ainsi transformé la frontière zonale en frontière d'Etat.

En 1954, l'Allemagne de l'Ouest a été incorporée dans l'OTAN. La frontière d’Etat devenait une ligne de front entre les deux blocs.

À plusieurs reprises l'annexion de la RDA a été proclamée comme le but officiel de politique de Bonn.

Ainsi la politique agressive de L'OTAN a créée le mur qui sépare les deux Etats allemands et qui passe également au milieu de Berlin. Le gouvernement de Bonn et le Sénat de Berlin-Ouest ont systématiquement transformé Berlin-Ouest en un centre de provocation à partir duquel de nombreuses organisations d'espionnage, la station d'émission américaine RIAS (radio située dans le secteur américain) et des associations revanchardes organisent les actes de sabotage contre la RDA. Les mesures du 13 août 1961 les autorités de la RDA ont permis de sauvegarder et de renforcer la protection de la frontière.


3/ Le mur devait-il être construit ?

Oui et non. La RDA et l’URSS ont soumis de nombreuses offres pour la compréhension, sur la renonciation à l'armement atomique et sur le retrait des deux Etats allemands de l'OTAN ou le Traité de Varsovie. Si ces propositions avaient été prises en compte la situation en Allemagne n'aurait pas été aggravée et, par conséquent, il n'y aurait pas de mur.


4/ Qu’a empêché le mur?

Les responsables de la RDA ne veulent plus assister au débauchage massif des employés qualifiés incités par des méthodes raffinées indignes à aller travailler à l’Ouest. Ces manipulations engendrent des pertes annuelles de 3,5 milliards de marks pour la RDA.

Mais surtout, le Mur empêché quelque chose de beaucoup plus important : un conflit militaire. Les mesures que nous avons présentées le 13 août en accord avec les Etats de Traité de Varsovie ont calmé les bellicistes de l’Ouest.


5/ La RDA a-t-elle-nous menacé la paix ?

Si une nouvelle preuve des intentions agressives du gouvernement allemand de l'ouest est nécessaire le journal des employeurs allemands de l'Ouest nous la fournit, l'Industriekurier, 19 jours après le 13 août 1961 il écrit : « une réunification avec la Bundeswehr marchant au pas victorieusement par la porte de Brandebourg au son des battements de tambours - une telle réunification n'aura pas lieu dans le futur proche. ».


6/ Qui est emmuré ?

Selon les explications des dirigeants de l’Ouest, l’érection du Mur a transformé notre pays en un camp de concentration. En fait, si ces derniers sont si énervés c’est parce que leurs centres d'espionnage, leurs stations de radio revanchardes, leurs associations fascistes, leur spéculateurs sont emmurés. Ils sont en colère parce que ce mur est un mur de protection, un mur antifasciste.

Les Occidentaux se plaignent que la moitié de la RDA, y compris les ouvriers des groupes des milices d'entreprise, est armée. Mais, ce n’est tout de même pas banal un camp de concentration dans lequel les résidents sont armés !


7/ Qui casse des contacts humains ?

Bien sûr, c'est amer pour beaucoup de Berlinois pour ne plus pouvoir se rendre visite. Mais cela serait plus amer si une nouvelle guerre devait les séparer pour toujours. De plus, quand la RDA a été forcée de présenter des visas d'entrée obligatoires pour des citoyens de Berlin-Ouest le 23 août nous avons en même temps offert d'ouvrir des bureaux de visa d'entrée dans des stations de chemin de fer municipales à Berlin-Ouest. En fait nous les avons ouverts. Qui les a fermés par la force ? Le Sénat de Berlin-Ouest qui pleure sur les « contacts cassés » ! La RDA a maintenu son offre. Si elle avait été acceptée les Berlinois pourraient se visiter malgré le mur.


8/ Le mur menace-t-il quelqu'un ?

La propagande de Bonn décrit le mur comme « une preuve monstrueuse de l'agressivité de communisme mondial ». Avez-vous jamais considéré comme agresseur quelqu'un qui construit une barrière autour de sa propriété ?


9/ Qui aggrave la situation ?

L'ancien premier ministre français Reynaud a dit le 19 août 1961 : « les mesures du gouvernement de Berlin-Est n'ont pas augmenté, mais ont diminué, le danger d'une troisième guerre mondiale. » En réalité, la situation a été aggravée par ceux qui jouent aux hommes forts sur notre frontière d'Etat. Des wagons municipaux ont été détruits, des gardes-frontière attaqués et tués, des tunnels creusés pour des agents et des attentats à la bombe faits sur les installations de sécurité de frontière de la RDA. Est-ce utile à la détente ? Pourquoi les attaques sur la frontière d'Etat de la RDA à Berlin-Ouest ne sont pas soumises à des poursuites judiciaires comme dans d’autres Etats ?


10/ Le mur peut-il être démoli ?

Le Mur est la frontière d'Etat de la RDA. La frontière d'un Etat souverain doit être respectée. C'est ainsi dans le monde entier. Les dirigeants de l'Allemagne de l'Ouest et exigent que « le mur soient enlevé ». Les habitants de la RDA n'aiment pas particulièrement les murs. Le Mur est utile mais il ne doit être démoli que dans votre et que dans notre intérêt.

Alors, la meilleure façon de contribuer à la démolition de ce mur est de favoriser une politique raisonnable en matière de neutralité militaire, de coexistence pacifique, de relations normales entre les deux Etats allemands, la conclusion d'un traité de paix avec l'Allemagne, de faire de Berlin-Ouest une ville libre démilitarisée. C'est la seule façon d'améliorer la situation à Berlin, pour sauvegarder la paix, ce chemin peut conduire à la réunification de l'Allemagne.

Celui qui vit dans une île ne devrait pas se faire de l'océan un ennemi.

Décidez-vous en faveur de la reconnaissance de cet état de fait. Ne vous joignez pas à la dispute sur le mur. Peut-être que VOUS ne voulez pas du socialisme. C'est votre affaire.

Mais ne devrions-nous pas parvenir à un accord pour nous abstenir de faire quoi que ce soit qui mène à la guerre et pour faire tout ce qui sert la paix ?

 

 

J’ai volontairement répercuté les arguments de la partie est-allemande car on les entend très peu actuellement (c’est un euphémisme). J’ai résumé le texte, j’ai enlevé de nombreux effets rhétoriques et des termes ou des expressions qui me semblent outrancières. Enfin, ce n’est pas mon analyse bien que je partage la plupart des attendus de ce plaidoyer pro domo.

 

D’après une brochure de la RDA datée de 1962 défendant  le Mur de Berlin. Il a été publié en anglais pour la diffusion à l’étranger. Source (texte intégral en anglais): http://www.calvin.edu/academic/cas/gpa/wall.htm

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens