Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 13:42

J’ai déniché un hymne à l’informatique de la RDA dans un document écrit pour les gens sérieux ! On peut admirer ce tableau flatteur de l’industrie de pointe est-allemande dans la seconde partie du volume VI de l’Informatique non américaine rédigée par l'ingénieur général de l'Armement Henri BOUCHER.

Voici l’extrait en question.

« A posteriori, on peut faire un bilan de cette production qui est une réussite par rapport au reste du Comecon. Dans le domaine des machines de bureau, la DDR a produit en 30 ans quelque 250 000 facturières et machines comptables, dont une petite fraction exportée vers l'Ouest. Les exportations de la DDR en 1976 sont les plus importantes des pays de l'Est, 436 M$ dont 200 vers l'URSS, pour 55 M$ seulement d'importations.

Du côté Ryad, la production a été 310 ES 1040, dont 220 exportées, parmi lesquelles 160 pour l'URSS. Il y a eu ensuite 250 ES 1055 entre 1980 et 1985 dont 160 pour l'URSS ; la 1055 M a pris la relève à partir de 1983.

L'insuffisance de la production des DRAM 1 Kbit, modèle U253, destinées au 1040, a freiné la production, et l'absence d'un disque de 10 MB a empêché jusqu'en 1981 la mise en place de la mémoire virtuelle qui était inscrite dans la structure matérielle de la 1055.

La fourniture des puces de 16 Kbits par l'URSS, en 1981, a été qualitativement catastrophique, et la DDR a du se tourner, dans la mesure du possible, vers les USA et l'Extrême-Orient.

Bref, la DDR a été le meilleur participant au plan Ryad, et ce qu'elle n'a pu faire résultait de la faute des autres*. Aussi bien tout cela prend fin avec le rideau de fer en 1989, après quoi toute l'informatique des pays de l'Est disparait en bloc. »

 

Enfin, à l’heure où l’Ukraine est victime de l’impérialisme, de l’aventurisme américain et de la rapacité allemande, j’ai trouvé rafraîchissant de donner un exemple de coopération. Ainsi, dans le même texte on peut lire :

« KIEV (1960) est une machine à tubes et diodes, construite par l'Académie des sciences d'Ukraine, pas fondamentalement différente de tout ce que nous venons de voir. Architecture à 3 adresses, petite mémoire à tores, extension par tambours et bandes, la seule originalité est qu'elle serait asynchrone.

La Kiev a été produite en série »

 

* souligné par Joseph.

Source : http://www.aconit.org/histoire/iga_boucher/pdf/Vol_F_746-773.pdf (pages 114, 132 et 133).

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseph - dans économie
commenter cet article

commentaires

thomas 20/03/2014 19:47

je ne crois pas au contrôle internet sur les masse preuve video :

http://www.youtube.com/watch?v=tztUbIPb5oQ

Sarkozy parlait (comme chine quelque moi avant) de "civiliser internet"

Joseph 21/03/2014 17:25



Je n’ai pas le temps de regarder le film je ne peux donc porter aucun jugement sur
celui-ci.


Les nouvelles techniques et de communication et d’information ainsi que les réseaux sociaux posent
problème. La dernière partie de l’extrait ci-après –que j’ai mise en gras et soulignée- pose le problème du contrôle de façon assez équilibrée.


 


« Le rôle des nouvelles technologies dans
le contrôle social


La scientifisation du travail de la police, largement mise en valeur dans les séries télévisées, ainsi que l’évolution des
modalités de contrôle de la privation de liberté (télésurveillance, bracelets électroniques) constituent l’une des illustrations du rôle des nouvelles technologies dans le contrôle
social.


Dans l’ensemble de la société, les nouvelles technologies sont d’abord mobilisées pour prévenir la délinquance à des niveaux très
différents les uns des autres : caméras de surveillance dans les magasins, systèmes anti-vol incorporés aux produits, diffusion de messages subliminaux dans les magasins, régulateurs automatiques
de vitesse, analyseurs d‘haleine anti-démarrage en sont autant d’exemples. La procédure mise en place dans le cadre de la loi Hadopi constitue une autre illustration de cette volonté affichée de
prévenir les délits plutôt que de seulement les sanctionner. Les nouvelles technologies permettent aussi de suivre les individus dans le temps et dans l’espace et de mémoriser ce qui les concerne
(fichiers d’ordinateurs, cartes de crédit, connexions internet, téléphone portable). Ainsi chaque
individu participe à sa propre surveillance.


Cette évolution peut être appréhendée aussi bien positivement que négativement : elle
contribue à une plus grande sécurisation face aux risques et accroît l’efficacité des dispositifs de protection des personnes ou des biens. En revanche, certains individus peuvent souffrir de
leur appartenance à une catégorie atypique ou jugée à risque ; ce qui peut sembler rationnel au niveau collectif peut s’avérer dommageable au niveau individuel. La liberté individuelle et la
capacité d’innovation peuvent en pâtir et la suspicion, si elle est trop poussée, peut saper les bases du lien social. »


 


Source :
http://media.eduscol.education.fr/file/SES/00/6/LyceeGT_Ressources_SES_1_Socio3-1_controle_social_183006.pdf



thomas 20/03/2014 16:22

autre point important témoignage . le gouvernement soviétique refusait de donner accer a tous la population au ordinateur car ils avaient une crainte de perde le contrôle sur la populations !

Joseph 20/03/2014 17:01



Aujourd’hui, la Toile est accessible presque partout ; elle modifie certains aspects des sociétés mais ne change pas en profondeur les
rapports humains.


Des informations nombreuses et récentes me feraient plutôt penser que l’utilisation massive de l’informatique en réseau est un bon moyen de
contrôler les populations !



thomas 19/03/2014 21:34

témoignage d'une militaire soviétique sur l'informatique :

Ogarkov, Marechal à un journaliste en 1982 :
la capacité militaire repose maintenant sur l'informatique. au état-unis des enfants de 3 ans savent utiliser des ordinateurs, ici il faut des années pour former des recrues soviétiques a utilisée
des ordinateur parce que ils n'en n'ont jamais utiliser avant nous avons peur des ordinateurs, si nous commençon a déployé les ordinateurs cella va entrainer une perte de controle politique pour le
pouvoir soviétique

Joseph 20/03/2014 13:01



Les Soviétiques étaient réputés pour leurs recherches dans les domaines des mathématiques et de la cybernétique. Les super-calculateurs qu’ils
avaient développé, notamment pour la conquête spatiale ou à des fins militaires, faisaient jeu égal avec ceux produits par les Etasuniens. Toutefois, les Soviétiques ne surent pas maîtriser la
micro-informatique ou n’eurent pas le temps de le faire. Quoi qu’il en soit, ce retard soviétique fut un frein à la production de matériels informatique estampillés « RDA ».



Jef 10/03/2014 08:54

la référence à l'Ukraine est bien à propos. Les Ukrainiens qui raisonnent ne veulent pas entrer dans l'UE pour ne pas avoir leur économie et leur retraite démentelées comme cela s'est passé en RDA
où dans les pays Baltes...

Joseph 10/03/2014 13:12



Comme très souvent, ce commentaire ne manque pas de pertinence.


 


Le gouvernement « pro-européen » qui dirige actuellement l’Ukraine n’a rien de trouver de plus urgent que de prendre des
mesures anti-sociales :


 


- réduction des pensions de retraite de 50%, pour ceux qui continuent de travailler, sachant que la retraite moyenne est
150 $ en Ukraine ;


 


- augmentation de l'impôt agricole, donc augmentation des prix dans ce secteur ;


 


- augmetation des tarifs du gaz et du chauffage urbain ;


 


- paiement des frais de séjours et de nourriture par les malades dans les hôpitaux publics ;


 


- fin de la prime de 20% versée aux personnels des équipes de SAMU ;


 


- augmentation du temps de travail des enseignants ;


 


- augmentation des tarifs des cantines scolaires de 50 % ;


 


- fin de la gratuité des établissements sportifs d'enseignement ;


 


- baisse du financement des théâtres publics ;


 


- instauration d'une contribution de 20% sur les tickets de cinéma, au profit du ministère de la culture.


 


 


Source : http://www.communcommune.com/15-index.html



Tania 07/03/2014 22:12

C'est vraiment très intéressant de se plonger ainsi dans les premiers pas de l'informatique non-américaine à l'échelle mondiale, bien que le document soit très technique les commentaires du
rédacteur sont accessibles et permettent de comprendre les choix de recherches et de développement selon les pays ... Rien n'était encore joué à l'heure des balbutiements ! La RDA et la
Tchécoslovaquie se sont distinguées de façon exemplaire en termes d'avance technologique au sein du Comecon. Il serait également intéressant de comparer leurs avancées technologiques avec, par
exemple, la situation de la France à la même époque, toujours prompte à juger et à donner des leçons... Et elle ne figure pas dans cette étude, à méditer ! Merci encore Joseph pour ces recherches
minutieuses, et pour le petit mot sur l'Ukraine, où la situation est loin d'être aussi simpliste et manichéenne que ce que les médias internationaux sous pilotage américain essaient de nous faire
croire ... Amicalement, camarade

Joseph 10/03/2014 12:53



Et ou rien n’était joué…


à l’échelle de la RDA qui, malgré ses défauts et ses erreurs, avait largement les moyens de passer à une nouvelle étape du
socialisme.


Malheureusement, le poids du monde capitaliste, et dans une certaine mesure la perte de dynamisme du « socialisme réel »
(notamment de celui qui avait cours en URSS), ont entrainé l’annexion de la RDA par l’impérialisme allemand.


Ah ! Si seulement l’Allemagne de l’Est avait pu se détacher du continent européen pour devenir une île dans les
Caraïbes !



Présentation

  • : Le blog de Joseph
  • Le blog de Joseph
  • : Bienvenue sur une "ALLEMAGNE SOCIALISTE". Bonjour ! Ce bloc-notes virtuel fait par un Français a pour but de donner une autre image de cette autre Allemagne. Il s'appelle "Une Allemagne socialiste" car il traitera essentiellement de la République démocratique allemande (RDA) mais aussi parce que Joseph espère que ses voisins d'outre-Rhin construiront une Allemagne socialiste... --- Benvenuto su "UNE ALLEMAGNE SOCIALISTE" ("UNA GERMANIA SOCIALISTA").Buongiorno !
  • Contact

Recherche

Liens